Nous contacter : 07 72 04 88 16

Valérie

 

Valérie, consultante en bilan de compétences

 

Où habites-tu ?

 

J’habite au Pecq dans les Yvelines et je travaille à Paris.

 

Si tu as déjà fait toi-même un bilan de compétences que t’a t’il appris ?

 

J’ai fait un bilan de compétences il y a 15 ans. Je me souviens qu’il m’avait aidé à prendre conscience que j’avais bien plus de compétences que je ne l’imaginais. Certaines tâches ou missions que nous accomplissons quotidiennement nous paraissent « normales ». Quand on prend du recul par rapport à celles-ci, qu’on les regarde comme un extraterrestre le ferait, on s’aperçoit que ces « petites » missions qui nous paraissent insignifiantes, contribuent à enrichir la vision de nos capacités.

 

Avant de devenir consultante en bilan de compétences, que faisais tu ?

 

J’ai passé ma première partie de carrière dans le marketing au sein de structures privées ou publiques de différentes tailles et dans différents secteurs d’activité. Ces expériences m’aident aujourd’hui à comprendre les situations apportées par les personnes qui s’adressent à moi pour des bilans de compétences.

 

Es-tu coach ? Qu’est-ce que cela apporte aux personnes que tu accompagnes ?

 

Oui, j’ai une certification de Coach professionnelle que j’ai complétée par une formation à l’accompagnement des transitions professionnelles et aux bilans de compétences.
L’outil principal du coach est son questionnement puissant qui va permettre au coaché de prendre conscience de fonctionnements, de freins ou de croyances qui le brident dans son évolution sans qu’il ne s’en rende compte. En tant que coach, je veux ouvrir au maximum le champ des possibles pour mon client, l’encourager à porter ses réflexions au-delà de là où il se serait aventuré seul et lui apporter un regard extérieur sur son parcours afin de lui faire prendre conscience de sa richesse.

 

Tu réalises tes prestations comment ? Sous quelle forme : en ligne et en présentiel ?

 

Je m’adapte aux contraintes et aux attentes des personnes que j’accompagne et je peux donc réaliser les bilans en présentiel ou en distanciel. L’idéal, si c’est en distanciel, est d’essayer de réaliser quand même 2 ou 3 rendez-vous en présentiel qui permettent de se retrouver à deux, comme dans une bulle autour du projet.

 

Que dit-on de toi ? Tes qualités, tes talents ?

 

Les personnes que j’ai suivies me remercient en général pour mon écoute active et bienveillante, ainsi que pour la contribution que j’apporte à leur prise de hauteur.
Je me considère comme quelqu’un de fiable, d’engagée et d’emphatique.
Les personnes qui arrivent en bilan sont souvent des personnes qui vivent une crise de confiance en elles. Mon intention première est de les aider à reprendre confiance en faisant émerger leurs compétences, qualités et atouts.

 

Quel conseil pour quelqu’un qui se pose des questions sur sa vie professionnelle ?

 

Dans un premier temps, ne pas se brider dans ses réflexions. Se reconnecter à son âme d’enfant quand on disait « quand je serai grand(e), je serai astronaute ! » et s’autoriser à rêver. Le moment viendra durant le bilan, où on portera un regard d’adulte sur ces rêves d’enfant. Mais se laisser porter par ses rêves et ses envies au début… qui sait où cela peut mener ?

 

Un mot pour la fin ?

 

L’accompagnement en bilan de compétences a été une belle découverte pour moi. J’aime redonner aux personnes que j’accompagne la possibilité de choisir à nouveau car rien n’est définitif dans une vie professionnelle. Nous changeons au cours de notre vie, n’est-il pas normal que nos aspirations professionnelles évoluent avec nous ?