Nous contacter : 07 72 04 88 16

Manager VS Leader

Home > Autour du travail > Manager VS Leader

Les deux termes ont tendance à être confondus. Quand une personne se retrouve à la tête d’une équipe, les mots « manager » et « leader » peuvent être utilisés. Mais au final, est-ce qu’un manager est forcément leader, et un leader forcément manager ?

Pour commencer à répondre à cette question, penchons-nous sur les définitions littérales de ces deux termes :

  • Manageur : faire du management, organiser, gérer quelque chose, diriger une affaire, un service, etc (Larousse)
  • Leader : personne qui, à l’intérieur d’un groupe, prend la plupart des initiatives, mène les autres membres du groupe, détient le commandement (Larousse)

Nous pouvons déjà remarquer quelques différences au sein même des définitions de ces deux termes, dont une qui me semble très importante : le manageur agit dans le monde professionnel, alors que le leader ne s’arrête pas là. Nous pouvons rencontrer des leaders dans n’importe quel aspect de notre vie quotidienne : au travail, dans notre famille, notre groupe d’amis…

Mais alors, si le leader n’agit pas que dans le monde professionnel, pourquoi est-il apte à mener un groupe, à prendre les initiatives, quelles sont ses compétences pour jouer ce rôle ? C’est à ce moment que vient s’ajouter une petite dose de spiritualité, d’aura, de charisme… Être leader, c’est une qualité qui peut être innée. Sa prestance instaure une écoute naturelle de la part de ses proches/collègues. Dans le monde professionnel, nous ne nommons pas un collaborateur au poste de leader, tout simplement car cette place n’existe pas dans une hiérarchie, et cela n’aurait aucun sens. Cependant, naturellement, nous allons le laisser prendre le lead des opérations. Le leader est officieux, informel, peut-être qu’il ne sait pas lui-même qu’il est leader.

Et le manager ? Quel est donc son rôle ? Tout d’abord, à la différence du leader, manager est un travail, nous engageons officiellement un collaborateur à cette fonction. Il se forme, travail ses hard skills, ses savoir-faire, ses compétences grâce aux expériences acquises au fil du temps. Contrairement au leader, le manager va devoir prouver à son équipe qu’il mérite cette place. De plus, le manager va avoir des objectifs professionnels à remplir, des obligations, des dead-lines… C’est lui qui va s’occuper de l’aspect opérationnel : déléguer, organiser, résoudre, renforcer, encourager, convaincre, voilà les compétences du manager.

Nous pouvons maintenant nous demander si nous pouvons apprendre à devenir leader ? Car même si un bon manager n’a pas obligatoirement besoin d’être un bon leader, il faut avouer qu’il lui sera plus facile de mener ses équipes vers un objectif commun, s’il en possède les qualités. Alors nous répondrons par « n’est pas leader qui veut », mais aussi « nous avons un leader en chacun de nous » …  Nous allons nous expliquer : nous avons vu qu’un leader peut naître avec cette qualité, et qu’il n’a pas besoin « travail »  pour l’exercer (mais il peut cependant l’améliorer, la bonifier, l’optimiser). Mais, nous pouvons aussi apprendre à développer une posture de leader, en passant par exemple par du coaching. Apprendre à avoir confiance en soi, apprendre à développer sa vision, apprendre à exprimer ses besoins, apprendre à comprendre et diriger son équipe, tout cela s’acquière avec de l’expérience et de la mise en pratique !

Si vous souhaitez en apprendre plus sur le leadership, n’hésitez pas à contacter, nous nous ferons un plaisir de vous aider !