Nous contacter : 07 72 04 88 16

Le corps en coaching

Home > Blog > Actualités > Le corps en coaching

Image par Richard Mcall de Pixabay

Dans notre formation de coaching, nous proposons de nombreux outils que vont s’approprier les élèves.

La plupart de ces outils sont des grilles de lecture des comportements, du changement  et de la transformation.

Celui qui les surprend le plus et dont ils n’ont pas conscience de l’importance et de la puissance c’est le corps.

En effet, une séance de coaching c’est la rencontre de deux personnes

La personne humaine est un système cœur corps esprit, les trois composantes de ce système interagissent continuellement et se manifestent sous nos yeux et à nos oreilles.

Mais notre société très cartésienne attachant beaucoup d’importance à la pensée et à un certain formalisme intellectuel, et les études traditionnelles portant toujours sur des acquisitions rationnelles, nos élèves sont toujours surpris de constater que nous travaillons aussi avec les ressentis et les émotions qui nous agissent et se manifestent corporellement : un rougissement, un froncement de sourcil, un regard qui se perd dans le vague, une voix qui se noue, une hésitation dans le choix d’un mot etc …

Deux personnes, deux systèmes, un mini orchestre qui va devoir se mettre au diapason pour trouver et fonder l’harmonie créatrice.

Or, le coach peut être :

  • Fatigué, un peu malade
  • Perturbé par une mauvaise nouvelle
  • Il peut avoir trop chaud, froid, faim…
  • Il peut penser a son enfant entrain de passer un examen
  • Il peut avoir hâte de retrouver sa famille ou ses amis pour une fête prévue depuis longtemps

Le coaché peut être :

  • Fatigué
  • Stressé
  • Anxieux
  • Intimidé
  • Dubitatif
  • Agressif
  • Confrontant

Il est essentiel que les deux personnes laissent toutes les pensées parasites à la porte de la séance pour se trouver vraiment en présence.

Pour pouvoir réellement commencer le travail sur la structure de fond qui se traduit dans les manifestations ci-dessus ; il faut tout d’abord calmer le mental, faire cesser les ruminations, arrêter le hamster de tourner dans sa cage.

Ensuite et ensuite seulement nous aurons une parole“ clean″ et une pensée claire.

Nous vous proposons  un exercice pour vous détendre rapidement : la détente en 3 points

Se détendre de la tête aux pieds, rapidement, sur 3 respirations

  • Vous pratiquez cette technique en position assise ou debout
  • Vous inspirez l’air profondément, puis en expirant lentement par la bouche comme si vous souffliez dans une paille, vous relâchez votre menton, votre maxillaire inférieur, le visage, l’arrière de la tête et le cou. Vous prenez conscience de la détente qui s’est installée dans la zone  tête, visage, cou.
  • Vous inspirez une seconde fois l’air profondément puis sur une expiration lente, vous laissez aller vos épaules, vous détendez vos bras, votre thorax et le dos. Vous prenez conscience du relâchement qui s’est opéré au niveau de ces segments corporels.
  • Vous inspirez une troisième fois sur l’expiration lente, vous relâchez profondément votre ventre, vos jambes, vos pieds.
  • Vous avez ainsi à l’aide des 3 points focaux –menton, épaules, ventre- détendu tout votre corps.
  • Vous pouvez maintenant afin de mettre votre esprit au repos vous concentrer sur votre respiration ; vous vous laissez bercer par ce mouvement doux et harmonieux.
  • Pour terminer vous visualisez un soleil au niveau du plexus solaire et vous laissez cette chaleur agréable et apaisante rayonner sur tout votre corps.
  • Cette technique ne demande que 5 minutes.

Si votre client arrive particulièrement stressé vous pouvez commencer la séance par cet exercice.

Cette technique ne demande que 5 minutes.

Le corps possède une intelligence qui lui est propre et qui révèle les profondeurs de notre intériorité. Lorsque nous l’écoutons, le laissons vibrer et ne faisons qu’un avec lui et tous nos sens, nous arrivons  à conscientiser l’indicible.

Je vous invite à regarder danser la Chana, une des dernières références de la danse Flamenca, dépouillée et sans fioritures. Le martèlement des pieds et les mouvements des bras et des mains dessinent et racontent un des secrets du flamenco : la transmission directe, corps à corps, cœur à cœur. Elle va chercher le «compas » qui plus qu’un simple rythme est une pulsion vitale. Cette énergie et cette force hors du commun viennent du plus profond de sa mémoire et  devient une danse tellurique en lien avec l’invisible. C’est magnifique et envoutant à regarder.

Elle parle d’une descente au fin fond de son corps pour atteindre son âme.

Allons tous chercher notre « compas » ! Rencontrons enfin la richesse de notre corps et de sa pulsion de vie en lien avec notre âme.

Oh bien sur nous n’allons pas danser le flamenco dans nos coachings mais nous allons appendre a descendre dans notre intériorité pour y chercher la vérité.

Tous les danseurs parlent de cette recherche et de la puissance de leur corps.

MF